LA DÉMOCRATIE EST MORTE – R I P

AUJOURD’HUI nous devons annoncer le DÉCÈS du SYSTÈME MAJORITAIRE

Connue pour ses solutions – de type apartheid – c’est « blanc ou noir », le système décisionnel – hémiplégique – a atteint son point de résistance élastique le mercredi 20 octobre 2021.
LA DÉMOCRATIE EST MORTE – R I P

TOLÉRÉE – SOUVENT – PLUS QUE SOLLICITÉE LA DÉMOCRATIE EST MORTE DE N’AVOIR JAMAIS SURMONTÉ SON MÉPRIS POUR SA MINORITÉ

En réalité, son objectif n’a jamais été autre chose que de valoriser LE COMBAT. Peu importe le résultat, POURVU qu’il y ait combat. C’est devenu UN CULTE où le « preux chevalier» qui part BATTRE l’adversaire (qu’il soit sportif, politique, religieux ou idéologique) a dû faire ALLÉGEANCE à son «château». La pire DÉCHÉANCE n’est pas de perdre mais de FRATERNISER.

» LIRE AUSSI

LA PANDÉMIE – MONDIALE – A ÉTÉ LE CYGNE NOIR DE CE SYSTÈME SANS NUANCE

Face à un problème qui les dépassait, trouver une solution aurait demandé de faire un ARMISTICE, de trouver un COMPROMIS, un GRIS. Impossible pour les CHEVALIERS de renier leur ASSERVISSEMENT aux CHÂTEAUX, car c’était perdre la notion même de leur allégeance – le COMBAT.

Comment en est-on arrivé là ? La dictature «THE WINNER TAKES ALL» a eu, depuis longtemps des signes, de plus en plus nombreux et alarmants qu’elle n’a pas su prendre au sérieux. Par ses ABUS de POUVOIR, elle a eu des problèmes de LOYAUTÉ qui lui ont fait perdre l’ADHÉSION naturelle des ASSERVIS à son autorité.

LE COMBAT DE TROP de LA DÉMOCRATIE

Les ABSTENTIONNISTES, afin à ne pas être COMPLICES à la dictature de NOIR – BLANC, furent les premiers chevaliers à déposer les armes. Le COMBAT pour un autre CHÂTEAU demandant une autre allégeance, ils envisagèrent d’être DÉSERTEURS. Pour cela il fallait devenir des AFFRANCHIS, ne plus COMBATTRE. Ils devinrent le vers dans la pomme, le risque ultime, le danger létal, l’ennemi qu’on ne peut éliminer par COMBAT, car il fait partie du CHÂTEAU.

» LIRE AUSSI

» LIRE AUSSI

ASSERVIS – puis ABSTENTIONNISTES – puis alors AFFRANCHIS, qui lorsqu’ils FRATERNISENT entre eux deviennent ÉMANCIPÉS. Le COMBAT cessa faute de COMBATTANTS.

Quel est le TIPPING POINT (la goutte de trop), qui fit basculer le système ? En 2017 un pays de CHÂTEAUX avec 66.5 Mio d’occupants, sélectionne de façon partisane 47.6 Mio de personnes qu’il qualifie pour choisir l’équipe du CHÂTEAU auquel, tous les habitants devront faire ALLÉGEANCE. Plus de la moitié des 47.6 Mio de QUALIFIÉS refuse d’être complice de cette DICTATURE.

Néanmoins, 9 groupes de CHEVALIERS ASSERVIS décident de s’attribuer TOUTES les places selon les points (134 / 88 / 63 / 56 / 38 / 20 / 19 / 14 et 13 ) obtenus lors de 2 tournois qu’ils organisent entre eux.

L’ARROGANCE de ce HOLD-UP dans l’attribution des places, les amènent à faire 3 ERREURS FATALES.

Elle répartit tous les places UNIQUEMENT entre les chevaliers des 9 équipes. Cette sélection exclut 18.9 Mio d’habitants non qualifiés et 24.7 Mio d’habitants refusant d’être complices.

Malgré tout, les places pouvant décider de l’ALLÉGEANCE au CHÂTEAU sont attribués tout à fait ARBITRAIREMENT. Une équipe – représentant moins de 5 % des 66.5 Mio d’habitants – obtient la MAJORITÉ ABSOLUE et impose SA DICTATURE à plus de 63.1 Mio d’habitants.

La dernière ERREUR est LÉTALE. C’est celle qui m’étonne le plus. Dans la nuit du 20 octobre 2021, lors d’une session, 75 % des CHEVALIERS ÉLUS ne se présentent pas. Les 25 % restant décident malgré tout d’IMPOSER l’ALLÉGEANCE – à 66,5 Mio d’habitants – à UNE VOIX PRÈS. (75 – 74).

Quelle que soit LA solution IMPOSÉE, elle l’a été par 1 SEULE PERSONNE à 66,5 Mio d’habitants. La DÉMOCRATIE est MORTE.

Pour éviter une guerre civile, n’en SOYEZ pas COMPLICES. SORTEZ de cette dictature.
ÉMANCIPEZ-VOUS. Quelle que soit VOTRE SOLUTION elle a AUTANT de VALEUR.

» LIRE AUSSI